Une histoire de train au pays des lutins

Publié le par Mahie

J'étais dans le train pour Galway et au bout d'une heure ou même plutôt deux je me suis aperçue qu'on ne passait pas dans les gares habituelles et puis finalement j'ai réalisé qu'on filait vers le sud!!!! J'ai commencé à chercher le contrôleur et j'en ai pas trouvé, par contre j'ai trouvé un autre passager qui courait dans le train comme moi. Le truc c'est que j'allais encore prendre un avion le soir même à Shanon et que je pouvais pas me permettre d'aller à Cork avant. Bon bref. Avec mon compagnon de galère on s'est rassuré que quand on était monté dans le train à Dublin (Heuston) le chef de gare nous avait confirmé que ce train allait à Galway. Allez savoir si les irlandais sont taquins ou quoi... Finalement on est entré dans la loco pour demander au conducteur où on allait et il a rigolé que "ça arrivait tout le temps, parce que tous les jours de la semaine ce train allait à Galway, sauf le jeudi où il allait à Cork..." Et que le chef de gare avait du s'emmêler les pinceaux en nous indiquant ce train là, "Parce que là, on était jeudi et qu'on allait à Cork!", "Ah poor felows"...
ireland.gif

Bon, mais fallait pas s'inquiéter, parce qu'on allait nous arrêter à la prochaine gare, là on nous mettrait tous les deux dans un train vide qui repartirait vers je ne sais où mais faudrait pas bouger parce que ce train là il serait pas assuré pour des voyageurs. On a attendu que notre train spécial soit affrété. Là j'ai expliqué au chef de gare que j'avais peur de raté mon avion. Fallait pas que je m'inquiète, à Galway on trouverait quelqu'un pour m'amener directo à l'aéroport de Shanon. On est monté dans un train fantôme, sans lumière et on n’a pas bougé. On est arrivé je ne sais où et on nous a fait monter dans un autre train et là une annonce a déclaré "On est bien sorry de vous avoir fait attendre tout ce temps, les voyageurs que nous attendions sont arrivés, on va maintenant repartir!" C'est à dire que les autorités ferroviaires avait bloqué le train que nous aurions du prendre dès début pendant plus d'une heure quelque part dans le centre de l'Irlande! Les passagers ont poussés un soupir de soulagement et on est finalement "re"parti vers Galway. Là-bas, le chef de gare himself m'a mis dans une voiture pour partir vers l'aéroport. C'était pas un taxi et j'ai pas payé.
Tout cela pour répondre à la question de Dr Caso : les histoires les plus étranges de ma vie me sont arrivées en Irlande. Si vous m'en redemandez je vous en raconterai d'autres. Pays très étrange où la religion se mêlent aux histoires de gnomes et ou les gens paraissent toujours agirent en dehors de toute logique mais sont toujours prêt à vous aider comme si ils faisaient parti de votre pays de votre propre famille... That's all folks for today ;-)

Publié dans Planète Terre

Commenter cet article

unejuliette0 07/03/2008 00:04

Y'a pas le feu ;-)

Juliette 03/03/2008 11:08

Oh, moi moi, j'en veux d'autres !!J'adore lire ou écouter les anecdotes de voyage, et en plus tu le fais bien :-)

Mahie 04/03/2008 20:38

Bon on va y réfléchir. Pas là tout de suite, je suis un peu nase ;-)

Dr. CaSo 01/03/2008 15:54

Hahahah, excellente histoire!!! Vraiment sympas les irlandais :)

Mahie 01/03/2008 17:30

Mouais ils sont surtout très étranges...  Connais tu la série "Father Ted"? Je trouve que ça donne une idée assez exact de la campagne du côté d'Athlone....

tu hermano vaquero 01/03/2008 15:23

Je vois bien un peu de brume, la musique des Envahisseurs et que tu rencontres David Vincent qui t'explique que tout cela c'est normal car les Irlandais viennent d'une autre planète ... pour sauver le monde ? et alors Igor et Grichka Bogdanov arrivent (ce sont les méchants qui veulent détruire le monde) et le controleur se tranforme en lièvre et... moi je trouve que les voyage c'est super !

Mahie 01/03/2008 17:27

Mais qui est David Vincent??? Oui je sais : je devrais le savoir ;-) N'empêche que c'est une histoire vraie :-p et qu'en plus j'ai pas parlé du fait que les trains faisaient du 50km heure, qu'on pouvait y boire du thé et manger des irish breafast complets et que passer d'un wagon à un autre était un acte de bravoure. Y'a même une gare en plein désert (humide) qui s'appelle quelque-chose-junction! On se croirait dans le far-west! (D'ailleurs c'est ce que c'est) C'est juste une gare où on change de train: y'a pas de village, ni près, ni loin. Aussi, souvent on doit s'arrêter (longtemps) et attendre qu'un train passe et libère la voie. C'est très curieux mais aucun irlandais ne s'en étonne ;-)