La rédac' du mois, je m'y colle pour la première fois

Publié le par Mahie

Alors voilà aujourd'hui j'ai découvert via JVH via Candy La Rédac' du Mois :-) La rédac' du mois c'est très simple, c'est un sujet qui tombe tous les mois et plein de blogueurs qui rendent leur copie :-)
Voilà les participants pour cette fois
Laurent, Noelia, Bergere, Bertrand, JvH, Jean-Marc, Hibiscus, Anne, Julien, Joël, Chantal, Looange, Jo Ann v, William, Catie, Lelynx, Cecfrombelgium, Gally, La Nymphette, Julie70, Gazou, JulieMeunier, BlogBalso, Celine, Vladyk, Lydie, Optensia, Denis, Julie, Isabelle, Froggie, Christophe, Aurélie N, Le chat qui, Lodi,
et le sujet :
Vous vous réveillez un matin, et vous constatez que vous avez été transformé en enfant. Racontez la suite...
(Pour ceux qui sont déjà parents, vous vous précipitez dans la chambre de vos enfants. Ils ont été transformés en adultes.)

Ce matin je me suis réveillée toute légère et agile comme un chat. J’ai regardé mes jambes et mes bras, ils étaient tout fins et gracieux. La chambre était la même, j’étais bien chez moi et pourtant mon mari n’était pas à côté de moi dans le lit. La fenêtre était haute et la pièce immense. J’ai poussé une chaise vers le miroir  et je suis montée dessus en espérant ne pas tomber. Le petit visage familier dans le miroir ! D’abord je n’ai rien remarqué d’anormal, et puis, j’ai souri : j’avais six ans, enfin, de nouveau! Je nageais dans ce grand t-shirt qui m’était trop petit hier. Ma frange me descendais jusqu’aux yeux, mes yeux étaient immenses.

J’ai failli tomber de ma chaise : « Maman, je peux sortir du lit !? » a crié une voix grave et sonore.

Une toute petite voix est sortie de ma bouche, encore plus petite que petite, presque complètement étouffée par la surprise : « Mais oui mon chéri ! ».

Dans le couloir Minette ne semblait pas avoir été touchée par la métamorphose, elle miaulait comme à son habitude. Je me précipitais vers la chambre de mon fils, il se précipitait vers la mienne. Nous nous sommes retrouvés au milieu du couloir. Mon fils ? Faisait un 1,90 mètre au moins et était barbu, je le regardais béatement. Il s’agenouilla devant moi et souleva mon petit menton : « Mais tu es ma maman. Je te reconnais ! » Il a couru chercher la photo de moi et de mon père qui est au salon. Encore cette voix grave : « Regarde, tu es ma maman ! ». Il se retourna et parti chercher ses chaussons dans sa chambre « Tiens, mets mes chaussons. »

Prenant soudain conscience de sa nudité il s’enroula dans sa couverture verte. Nous marchâmes lentement vers le salon. Je m’asseyais sur le canapé. Mon fils, espèce de Chabal blond me regardait avec ses yeux d’ange, assis par terre.

-          Tu ne vas pas vouloir de bibi » dis-je. Il sourit doucement :

-          Je préférerais un English breakfast !

-           Moi aussi.

Thibaud nous a préparé le petit déjeuner. Il a failli s’étouffer avec la Ricorée. C’est moi qui l’ai bu. Il s’est préparé un bibi.

-          Tu crois que je ne pourrais plus jamais prendre ma tétine ? Il m’a dit.

-          Je sais pas. 

-          Je dois aller à l’école ?

-          Non, pas aujourd’hui, c’est les vacances.

-          Tu crois que papa est parti travailler ?

     -     Ah oui ! Voilà, c'est ça ! Papa va bien. Il est au travail. Il va tout arranger quand il va revenir ! Ne t'inquiète pas. Tout va bien se passer.
Le téléphone sonne. Je regarde Titi. Il décroche. « Oui, oui... oui... d'accord, j'arrive. » Il raccroche. « Papa est malade, il faut aller le chercher à la garderie... »


Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Juliette 18/04/2008 23:42

hihi !! La chute est très bonne, peut-être un peu basique(?), mais j'ai été surprise, c'est tout bon! Merci pour ce bon moment !

Mahie 19/04/2008 09:34


Ah je n'ai pas beaucoup réfléchi! C'est sorti en 5 minutes. Après j'ai commencé a changer des trucs et puis non. Je suis revenu au premier jet, plus spontanné :-) Qaund on commence à fignoler après
c'est moins bien.