Pourquoi j'ai abandonné le hérisson à son triste verbiage

Publié le par Mahie

Bah, la bibliothécaire m'avait dit qu'il fallait absolument que je persévère si, au début, le bouquin ne me paraissait pas très "rigolo". Vous savez "Le machin du hérisson"...
On me l'avait conseillé... A droite... A gauche... Mais j'aurais du me méfier! Je sais bien moi que je suis allergique aux livres qu'on encense trop! Je le sais, je le sais, je le sais!
Je sais qu'ils sont légions les bouquins qui ont eu un succès fou (comme Christophe avec les filles) et que moi je trouve nuls, chiants, emmerdants à mourir, prétentieux et j'en passe. Bon. Alors, le hérisson, je l'ai emprunté à la bib, c'est déjà ça, je suis pas Rothschild (comme aurait dit ma yaya) alors comme il était pas en Poche j'allais pas me ruiner pour un bouquin dont j'étais pas bien certaine qu'il allait m'embobiner d'un coup, d'un seul.
Et je l'ai commencé, j'ai lu, j'ai lu... J'ai lu contre mon homme, le soir, à la chandelle, au chaud dans mon lit, j'ai lu ce truc imbitable (si si)... En écoutant le bruit de la pluie (ça c'est joli), la respiration de mon homme, et en réchauffant mes pieds sur ma bouillote-léopard, j'ai lu, lu, lu jusqu'à la page 100 et là j'ai hurler dans la nuit : STOP!!!!! (où en tous cas dans ma tête).Stop! J'ai pas arrêté de jouer au Wordscrapper en ligne afin de ne plus "perdre du temps" pour le gaspiller à la lecture de ce bouquin! Non mais!
Il paraît que le cap pour apprécier le bouquin c'est la page 150... M'en fiche. M'intéresse pas. J'ai l'impression d'entendre l'auteur s'écouter écrire, se gaver de mots, se gargariser de philo, faire sa modeste, faire sa snob... Se pâmer devant sa propre intelligence et moi, je m'emmerde. Oh, moi aussi j'en connais des mots, des gros et des grands et c'est pas ça qui me fait peur, mais alors les phrases à la gomme qui n'en finissent pas et pour dire quoi? Pas grand chose.

Stoooooooooooooop!
- Hein?
- Mais oui, mais oui, d'accord la dame sait écrire mais comme elle le sait, ça devient aussi affligeant qu'un beau mec qui se fait un brushing. Pfiou.
C'est lourd et ça pèse pas grand chose.

Extrait : (Il s'agit de deux copines qui prennent le thé le matin, alors qu'habituellement elles le font l'après-midi)

 "Oui, c'est agréable car nous jouissons d'une double offrande, celle de voir consacrée par cette rupture dans l'ordre des choses l'immuabilité d'un rituel que nous avons façonné ensemble pour que, d'après-midi en après-midi, il s'enkyste dans la réalité au point de lui donner sens et consistance et qui, d'être ce matin transgressé, prend soudain toute sa force - mais nous goûtons aussi comme nous l'eussions fait d'un nectar précieux le don merveilleux de cette matinée incongrue où les gestes machinaux prennent un nouvel essor, où humer, boire, reposer, servir encore, siroter revient à vivre une nouvelle naissance".

Et ça continue, encore et encore, comme dirait un autre philosophe du sud-ouest. Pfiou.
NB : je ne cite ni l'auteur ni le titre du livre parce que je n'en vois pas l'intérêt et que je suis certaine tout le monde sait de quel bouquin je parle.

Publié dans Mon livre de chevet

Commenter cet article

bergere 07/01/2009 03:37

Non moi j'en ai aucune idée de qui que tu parles... Mais bon suis juste une scientos mal léchée... ;-)

Mahie 07/01/2009 09:08


Ah, mais non, tu n'est pas juste une pauvre petite scientifique ;-) (Ca m'étonnerait!) C'est juste que j'ai l'habitude de croire que je suis toujours la dernière au courant du bouquin qui était à
la mode il y a un an ;-) Alors je crois que tout le monde a essayé de le lire ou l'a lu avant moi... Et ce n'est pas faux :-D  si j'en crois les com'
Je parle donc de "l'Elégance du Hérisson" de Muriel Barbery, 2006. Gallimard, 353 pages. Pas encore en Poche. 19€. Gros gros Best Seller.


Jennifer 05/01/2009 22:58

Ma marraine me l'avait offert à Noël dernier et il m'a bien saouler. C'était pénible parce que je me sentais un peu extraterestre du coup. Le prochain livre que je lirai sera surement : "un milion de lumière" de Clara Sanchez. Tu connais cette auteur ?
Le dernier que j'ai lu c'était ton Musso. Pas mal mais quand tu as lu "parce que je t'aime" avant plus rien ne t'étonne...

Mahie 06/01/2009 07:19


Connais pas Sanhez


Cath 05/01/2009 19:10

Je subodorais un piège. Tu y es tombée pour moi. Merci Mahie !!!

ton amie reconnaissante.... :)

Candy Froggie 05/01/2009 00:27

chapeau bas!!!!
vu l'extrait, tu as été héroique de lire 100 pages!!!!!

Un bouquin qui ne me branche pas, je tiens 3 pages... si on me l'a chaudement conseillé, je tiens jusqu'à 10! Life's too short for bad books (and bad wine too!) :P

Je t'attends pour le wordscrap', je perds pas la main tu sais! ... nan je rigole, tu n'arriverais plus à me battre de toute manière (hehe, I am perfide, candy perfide)

Mahie 05/01/2009 11:50


Héroïque! C'est le mot!
Rho on a bu un de ces petit Saint-Emilion de derrière les fagots l'autre jour qui était un pur nectar :-)! Avec du foie gras et du magret, soupir :-) Miam!
Rha la salooooope! Tu veux me réatirrer sur Wordscrapper! :-( En plus c'est pas l'envie qui m'en manque! Mais juste pour les conversations! Perfide Candy!
Bon, on verra ;-)


Encore lui 04/01/2009 22:23

Ah ouais!
Je me souviens assez bien du jour où tu m'as offert "Le Tunnel" il y a sûrement plus de vingt ans... Eh! Je l'ai relu bien souvent depuis, mais je l'avoue jamais à côté d'un gars qui ronfle... Il va falloir que je tente ça. ça manque à mes expériences...
Quant à Miller ou Nin à côté d'un ronfleur, je crois que je ne suis pas prêt!
Enfin, on ne sait jamais!

Bonne année, qui plus est!

Mahie 05/01/2009 11:31


Ralala mais comment tu peux te souvenir de ça!  Rho 20 ans? Nan... Arrête! Ah ouais, t'as jamais dormi à côté d'un gars qui ronfle ;-)? Ah oui, il faut absolument essayé, c'est très chouette!