Le blog de l'histoire de la grenouille

Publié le par Mahie

Aujourd'hui une copine qui habite bien loin de moi, en Malaisie (et cela me semble presque normal d'avoir pu échanger quelques mails avec elle ce matin) m'a fait connaître l'histoire de la grenouille...
La voilà, elle est assez courte. Mais on peut la retourner dans tous les sens et se poser beaucoup de question sur sa propre vie et sur la société en la méditant...

Le Scribarium d'Olivier Clerc:

"Imaginez une marmite remplie d’eau froide, dans laquelle nage tranquillement une grenouille. Le feu est allumé sous la marmite. L’eau se chauffe doucement. Elle est bientôt tiède. La grenouille trouve cela plutôt agréable et continue de nager. La température commence à grimper. L’eau est chaude. C’est un peu plus que n’apprécie la grenouille ; ça la fatigue un peu, mais elle ne s’affole pas pour autant. L’eau est maintenant vraiment chaude. La grenouille commence à trouver cela désagréable, mais elle est aussi affaiblie, alors elle supporte et ne fait rien. La température de l’eau va ainsi monter jusqu’au moment où la grenouille va tout simplement finir par cuire et mourir, sans jamais s’être extraite de la marmite.

Plongée dans une marmite à 50°, la grenouille donnerait immédiatement un coup de pattes salutaire et se retrouverait dehors.

Cette expérience (que je ne recommande pas) est riche d’enseignements. Elle montre que lorsqu’un changement négatif s’effectue de manière suffisamment lente, il échappe à la conscience et ne suscite la plupart du temps pas de réaction, pas d’opposition, pas de révolte."... La suite ici



Publié dans Citoyenne

Commenter cet article

Anthropopotame 09/03/2009 12:41

Hum hum Mahie, c'est le chercheur casse-pied qui parle. Il ne s'agit pas d'une expérience, mais d'une histoire, un apologue. En conséquence, elle peut-être riche d'enseignements moraux, mais ne prétend pas décrire la réalité ;-)

Mahie 09/03/2009 14:33



Les chercheurs ne sont pas casse-pieds voyons :-).


J'ai appris un nouveau mot qui me plait bien : "apologue" dont voilà la definition de Wikipedia :


"L'apologue est un discours narratif démonstratif, à visée argumentative et didactique, très souvent allégorique, rédigé en vers ou en prose, qui renferme des
enseignements, dont on tire une morale pratique. Il constitue également un genre littéraire."


Je suis d'accord avec toi c'est une histoire riche d'enseignement, cela ne décrit pas la réalité... Mais c'est plein de sagesse tout de même.


En dehors de la situation politique de la France... qu'on laissera de côté pour aujourd'hui ;-) c'est une histoire qui m'a particulièrement touchée. Je pense que
beaucoup de gens dans leur vie de famille ou dans leur travail accepte des situations parce que "c'est comme ça" "depuis longtemps", alors que si ils étaient plongés dans la même sitation
soudainement il ne la supporteraient pas une heure. Parfois on a besoin de réagir et des petites histoires comme celle-ci peuvent nous aider à prendre conscience que "l'eau est un peu trop
chaude"... Dans le même style : "tant va la cruche à l'eau qu'à la fin elle se casse" etc...


J'ai sur ma table de chevet un petit livre qui est aussi plein d'enseignements même si il ne faut pas faire de généralité ;-)


http://mahie.over-blog.com/article-27670568.html



virginie 27/02/2009 17:56

oui très intéressant ..et tellement vrai,non?

Mahie 27/02/2009 21:49


Oui, ça peut s'appliquer à énormément de situation...