ELLE et Ségo et Bayrou

Publié le par Mahie

Depuis quelques mois j'étais habitué à ce qu'ELLE dise du bien de Ségo quoi qu'il arrive. Après avoir considéré que les hommes de la politique ne l'attaquait que parce qu'elle était une femme, après avoir considéré que parce qu'elle était une femme elle était forcément mieux, après avoir considéré que c'était forcément Elle qu'on devait soutenir voila qu'ELLE titre cette semaine "Et pourquoi pas Bayrou?". Alors ça, en voilà une surprise!
Après avoir gonflé à l'hélium le soufflé Ségo, est-ce qu'ELLE va donner un coup de pied dedans? Bah oui, en page 9, Marion Rugiéri (celle qui "à l'oeil sur tout" chez ELLE) se dit que y'en a marre "qu'il suffise qu'elle soit en jupe pour rassembler" que dernièrement c'est carrément "la Mère Noël"! Et nous dit : "Il serait peut-être temps de regarder Ségolène comme un homme politique". Moi j'aurais pas dit comme un "homme politique" j'aurais dit comme "une femme politique", mais bon... Parce que la Marion (le "la" c'est un tic que j'ai pris depuis que j'ai commencé le catalan...) parce que la Marion donc, elle laisse à penser, tout d'un coup, que pour prendre au sérieux Ségo, il faudrait qu'on s'imagine une seconde qu'elle est un homme. C'est de mon point de vue, une petite bêtise. Car moi je serait super contente qu'une femme politique soit à la tête de l'état, super contente. Mais pas Ségo, montée comme des blancs en neige dans ses petits tailleurs blancs de vierge Marie, jouant de son sourire ultra-bright et de discours démagos copiés sur Miterrand, copiés sur De Gaule... Grosse fatigue.
Voilà donc qu'ELLE, tout d'un coup, pense comme moi et nous invite à réfléchir avant de voté Ségo...
En page 81: "Il est libéral mais défend des idées sociales. Il est paysan mais n'a pas peur de la modernité. Il est catholique mais favorable au Pacs... Le candidat de l'UDF serait-il l'alternative au face-à-face Ségo-Sarko?" S'en suivent 3 pages carrément favorables à l'outsider...
Wao! Je crois qu'ELLE a changé son fusils d'épaule! Et si  face à une Ségo qu'on prendrait parfois volontier pour une candidate UDF, c'etait Bayrou le vrai socialiste? Je pose la question... Je m'interroge...

Publié dans Citoyenne

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Sandrine 19/12/2006 22:44

Un, Bayrou n’est pas de gauche. Il est palois, alors il dit des choses sympa avec le petit accent de la bas. Il dit pas que des conneries, alors il est crédible,  mais bon, l’UDF, excusez moi de vous rappeler c’est le parti de giscard, qui nous a pondu la constitution européenne. Alors Bayrou, il est pas de gauche. Deux, les impôts nous permettent d’avoir de l’assurance chomage, des services de santé, des autoroutes, des écoles gratuites, des services culturels. Alors, oui, je suis pour l’ISF, pour guillotiner notre johnny national pour trahison, et POUR payer l’impot sur le revenu, qui est un impôt juste, de gauche. Trois, et là je m’excuse auprès de mes sœurs lectrices de ELLE, que j’adore feuilleter moi-même. Royal, comme on dirait Sarkozy ou Bayrou est UN candidat à l’élection présidentielle. Si on oubliait qu’elle est une femme, les choses seraient peut être un peu plus faciles. Moi, je suis née en 68, et je n’ai jamais pensé que les hommes et les femmes étaient différents. En d’autres mots, je ne suis pas féministe. Alors je ne vois pas pourquoi, on LA présente comme une femme, avant toute autre chose. Alors oubliez ses tailleurs beiges, et écoutez ce qu’elle dit.Si ça vous plait, votez pour elle, sinon, votez pour qui vous voulez,Enfin sauf le crayon et le vendéen, of course. moi le 21 avril, la veille du 22, date du premier tour, je choisirai entre la raison et le coeur.... Dure décision

Mahie 19/12/2006 22:48

Je me dois cependant de souligner que personne dans ces commentaires n'est  "contre" les impôts et les avantages sociaux qu'ils nous procurent à tous...

Éric 19/12/2006 10:43

Ça fait quelques temps déjà que je dis, souvent, que je suis de gauche (enfin, je dis ça quand je ne dis pas que le suis Madeliniste), et que forcément je voterai pour le candidat de gauche, à savoir Bayrou.Bon, jusqu'à présent, c'était plutôt sur le ton de la boutade. Quoique ?

Mahie 19/12/2006 13:20

Ben oui... Quoique!

jennifer 19/12/2006 10:43

et michelle aige marie (pardon, pour l'orthographe) elle ne voulais pas se présenter ?

Mahie 19/12/2006 13:18

Je crois qu'Alliot-Marie envisage toujours de se présenter... Source http://mamblog.free.fr/

Fab 19/12/2006 10:32

j'ai entendu la même chose hier ou ce WE:  "il ne faut plus considérer ségolène comme une femme qui fait de la politique mais comme un homme politique"c'est vrai que ça choque vu qu'il semblerait bien que ce soit une femme, mais je crois qu'il faut le prendre comme un nom de métier comme forgeron ou sage-femmedu coup si on oublie son sourire niais permanent et son tailleur immaculé, il reste pas grand-chose dans son discoursla preuve, c'est "monsieur pièce jaunes" qui se charge de parler poilitique et d'attaquer sarko, jusqu'à dire qu'ils allaient revenir sur les baisses d'impôts décidées par la droite. ce qui entraîne 3 pensées: 1- j'ignorais que les impôts avaient baissé, 2- ça veut dire qu'ils vont augmenter et 3- m'étonnerait pas que les intentions de vote baissent dans les sondages.côtés médias: on ne parle quasiment plus de ségo depuis la fin de la campagne d'investiture, sarko est en train de complètement rater son début de campagne, et mon copain bayrou est de plus en plus présentenfin hulot a réussi à imposer l'environnement, l'écologie et le développement durable comme thème de campagne. mais j'ai peur que ça ne soit qu'un feu de paille vu que tous ou presque on signé son pacte écologique (à part le pen: lorsqu'il entend écologie en comprend chasseurs, éleveurs de "cheptel" et pédés soixante-huitards) sans en tenir compte dans leur discours ou leur programme (à part les écolos et mon ami provincial dont on parlait plus haut).par contre, stratégiquement, voter bayrou peut jouer le jeu de sarkolène et du gros pen, alors que faire?

Mahie 19/12/2006 13:14

Bon d'accord, si on dit "homme politique" comme on dit "sage-femme" alors j'accepte le vocable...