L'affreuse histoire des bonbons Kréma

Publié le par Mahie

Suite à ma confession sur le vol des bonbons...
Avec ma copine Nathalie (eh non je n'étais pas seule) on a tout de suite compris que le monsieur du bazar nous avait vues. Alors on s'est mises à courir de toutes nos forces et de toutes nos jambes, terrorisées, affolées sur le grand trottoir bordé d'arbres de l'avenue Coligny. Peut-être que je me suis retournée une fois pour le voir devant son tout petit magasin, le bras levé, en train de nous menacer. Le coeur battait fort dans nos têtes et nous ne nous sommes arrêtées que quelques rues plus loin, dans la rue de Nathalie, pour reprendre notre souffle en nous tenant les côtes. C'était un peu moi le chef et j'étais pas fière. Ce paquet de bonbons, personne ne devait le voir. Il devait disparaître! Il allait le dire à tout le monde! Oh mon Dieu que faire? Alors j'ai décidé de le cacher derrière un tuyau dans les mauvaises herbes, là au coin de la petite "maison électrique" sans fenêtre avec un type foudroyé dessiné sur la porte. Personne ne viendrait regarder là. Le lendemain après l'école on est revenues chercher le paquet de bonbons. Il était là. Je me rappelle plus où on s'est planquées pour lui faire son affaire, ni si c'était bon. Ce que je me rappelle c'est que pendant des jours, des semaines, voire des mois... Je ne suis pas repassée devant le bazar de l'avenue Coligny. Je passais par la rue Emile Racaud. Et puis un jour, finalement, j'ai dû penser qu'il y avait prescription et je suis passée devant. Le monsieur était là, à sa porte et j'ai dû avoir les jambes en coton quand il m'a interpellé : "Eh qu'est-ce que tu deviens? Ca fait une éternité qu'on ne t'a pas vu! T'aimes plus les bonbons? Et tes frères où ils sont passés?" Mes frères ils étaient passés ailleurs qu'au collège du coin, en pension. Je me suis arrêtée pour discuter et le lendemain, je suis entrée et j'ai acheté des bonbecs, comme avant.
Un lien hallucinant : http://www.allobonbons.com/

Publié dans Mahie

Commenter cet article

Benoit 11/01/2007 13:06

Ouch! C'est cruel un lien comme ça, quand on l'ouvre à 7 heures du matin. L'attaque du rose est brutale! LOLRemarque, il y a des Carambar. Miam! C'est bon les Carambar!

Mahie 11/01/2007 13:30

Va de rétro vilains Carambars! Va pactiser avec mon dentiste, laisse moi! Au secours! A l'aide!