Ras le bol des cougars...

Publié le par Mahie

... d'abord le mot est super-hyper-supra moche, l'exact opposé de sexy... 
Ensuite on ne peut plus ouvrir un magazine (même prétendument intelligent) allumer sa télé, sans qu'un "chroniqueur" (y'a plus que ça des chroniqueurs, à la tv comme à la radio), sans qu'un chroniqueur plus ou moins à la masse (parce qu'au bout de quelques mois les chroniqueurs qui découvrent encore les cougars devraient chroniquer à la crêperie du bas de mon bled)... Bref... On ne plus bouger un doigt sans entendre parler de "cougaaaaaar"....
Au début donc, je savais pas ce que c'était, maintenant je sais : c'est un félin, une sorte de tigresse, "prédatrice".... Alalala qu'est-ce que ça fait causer!!!! Madonna, Demi Moore, etc. Des femmes qui sortent avec des mecs qui ont 20 ou 30 ans de moins qu'elles.

On (les chroniqueurs) s'interroge: "Est-ce la victoire ultime du féminisme?"
Alors là, je dis SSSSSSSSTOOOOOOOOOOOOOOOOP!!!!!!! Hein, quoi? Comment? Une victoire de quoi? Du féminisme? Nan, mais ça va pas la tête?
Petit rappel : le féminisme est un mouvement qui tend à libérer la femme, à la rendre indépendante. Un mouvement qui souhaite que la déclaration des "droits de l'homme" soit aussi celle des "droits de la femme" (Eh non, ce n'est pas le cas. Vous ne l'avez pas remarqué???) Le féminisme c'est le contraire de la "femme objet".


 Ivana-trump.JPG

Ivana Trump, 61 ans, milliardaire, avec son petit-fils, euh... Fils. Euh... avec son ami.

Or qui sont les cougars citées en exemple?

Des femmes utra-richissimes et ultra-refaites, madame tout le monde en quelque sorte!

Des femmes tellement victimes de la non-acceptation de la vieillesse qu'elles en sont, si ce n'est défigurées, refaite de pied en cap... Complètement pathétiques.... Rien à voir avec le féminisme.... Une victoire du féminisme pour moi c'est plutôt Laura Chinchilla (présidente du Costa Rica, pas extrêmement moderne, mais bon, vous imaginé une femme présidente du Costa Rica il y a 40 ans?)
Donc la cougar (mélange entre gars et courge) est une femme mûre, dont le visage est fixé par le botox, avec un égo surdimensionné, qui vit avec un homme très jeune et grassement payé en argent de poche pour faire le guignolo à côté d'elle. Moi je croyais qu'on avait toujours appelé ça un gigolo. Il y en a toujours eu, ça n'a rien de nouveau. Les vielles bonnes femmes actrices ou milliardaires avec des gigolos c'est vraiment vraiment pas un scoop. Edith Piaf l'a fait, Annie Girardot l'a fait, et tout un tas de vielles américaines qui se sont toujours balladé sur la Côte d'Azur. Les chroniqueurs ne s'en souviennent pas parce qu'ils vendraient leur âme pour le buzzzz.

Nous faire croire que c'est "une tendance" et que ma boulangère va soudainement plaquer son vieux pour se pavaner au bras du champion de skate de l'agglo.... Euh je crois pas....

Mais c'est rigolo quand même...
On va me dire : ouais mais les hommes ils font ça depuis longtemps! Ah ouais? Quels hommes? Les smicards? Les smicards de 55 ans, ils plaquent leur femme pour se mettre en ménage avec Miss Béarn-Soule??? Nan, nan, nan... Miss Béarn-Soule (rigolez pas la Soule c'est ici, à coté du Béarn) elle fricote pas avec un ouvrier du bâtiment sans relations.

Nan nan.... Les "cougars" c'est pas une victoire du féminisme c'est juste comme ça a toujours été : des beautés fanées d'Hollywood ou des quartiers chics, bien ripolinées qui se payent des gigolos, comme les vieux défraichis se paye des bimbos. Rien de nouveau, vraiment.
Mais pourquoi je parle de ça moi? Ah ouais c'est juste parce que les chroniqueurs m'emmerdent à toujours, tous, parler de la même chose, en même temps,  en en faisant des tonnes... "Oh, regardez : une mouche qui vole! Wao, super concept!!!!"


Publié dans Humour

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Lune 16/02/2010 00:41


Ah ben moi je ne connaissais pas du tout les cougars ! Les vieilles qui se tapent des gigolos, par contre, c'est vrai que c'est pas nouveau.
Quant au fait que les journalistes, en tout cas ceux qui monopolisent le temps d'antenne, soient des lemmings, c'est pas nouveau non plus :P


Mahie 16/02/2010 10:45


Exactement: de vrais moutons de Pannurge!


Didou 15/02/2010 13:48


D'abord, si ces femmes trouvent leur plaisir avec ce genre de jeune compagnie, c'est tant mieux pour elle. Point. Je ne vois pas pourquoi on les jugerait ou on les dégraderait. C'est plutôt les
mecs qui se prêtent à ce jeu qu'il faudrait traiter de prostitué ou de profiteur...

Ensuite, je suis d'accord avec toi : rien à voir avec le féminisme. C'est juste la version féminine du machisme. Qui, comme tu l'expliques bien, n'est pas du tout le féminisme.

Mais bon, il faut bien que la presse à scandale puisse faire à la fois du tirage et rêver des femmes (certaines, pas toi ! Quoique ? ;-) )...


Mahie 15/02/2010 15:09


Pour moi chacun fait ce qui lui plait, je ne juge pas les cougars, c'est ceux qui en parlent qui m'agacent et surtout comment ils en parlent.
C'est le fait que les médias disent "oh regardez Les Femmes sont MAINTENANT l'égal des hommes" qui me parait ridicule, d'abord parce que ça n'est pas "nouveau" les gigolos, et ensuite parce qu'on
ne parle,  en fait, que de quelques actrices richissimes ou de milliardaires. Pas "des femmes".
Ce n'est pas que dans la presse à scandale qu'on en parle... On en parle partout. Et c'est un des autres sujet de mon post : le fait que les chroniqueurs parlent toujours tous de la même chose en
même temps... A une autre époque de l'année ça sera l'anorexie ou les surdoués. Mais toujours tous, en même temps. A croire que finalement ils lisent tous le même journal et ne font que répéter à
leur manière (ou même pas) ce qu'ils y ont lu.


papillote 13/02/2010 18:06


Comparez ce genre de femme à des féministes, c'est sûr c'est vraiment n'importe quoi ! Enfin, tant qu'à faire, je préfère qu'une vieille femme sorte avec un jeune mec plutôt que l'habituel truc
inverse : le vieux avec la jeunette : )


Mahie 13/02/2010 20:57


Mouais, en fait que les vieux plein de fric se tape des poulettes et les vieilles des gigolos ça me fait le même effet : ça ne me choque pas et je m'en balaye le
nombril. Mais que les médias en fasse une "nouveauté" et une "réussite du féminisme"... Je lève les yeux au ciel! Je rêve!