Mahie en ville

Publié le par Mahie

Ce matin je suis allée à ma première leçon de conduite de la semaine, après 3 semaines d'interruption pour cause de vacances en famille. Et voilà que j'ai trouvé "ma" ville plongée dans une profonde léthargie. Pau somnole sous le soleil, mollement. Pas beaucoup de voiture dans les rues, ça m'arrange. Les magasins encore plus vide que d'habitude, ça m'arrange. J'ai fait une virée chez H&M : je me suis pas battue pour l'entrée aux cabines d'essayage. Le bus n'était pas plein, les contrôleurs sont pas passés quand même, ils devaient s'ennuyer eux aussi. Mon moniteur d'auto-école oubliait de me dire que j'avais pas mis le clignotant ou comprenait pas pourquoi je m'arrêtait quand une voiture débouchait, il dormait à moitié en buvant son café. J'aurais du lui faire un petit calage brutal histoire de le réveiller en douceur. Voilà t'i' pas qu'il a installer une sorte de sonnette d'accueil d'hôtel sur le tableau de bord. Quand on a une conduite un rien brutal ça fait "ding!", rigolo. Ca m'a amusé. J'aurais presque fait exprès de lui faire une conduite rock and roll histoire de faire "ding, ding!" pour rire. Mais, non. Je suis sérieuse. J'ai fait une bonne leçon. J'ai bien rigolé un peu, vu que c'est la seule personne adulte à qui j'allais parler jusqu'au retour de mon Chat du boulot. Mais bon, rien de très délirant, juste quelques vannes pour détendre l'athosphère. Je peux pas m'en empêcher. Après j'ai donc été dépenser quelques modestes sous chez H&M. En revenant à la maison j'ai joué sur leur site à me  créer un mini-moi avec ma tête. :-p



NB: les vêtements que j'ai acheté ont été fabriqués en Turquie.

Publié dans Mahie

Commenter cet article

Cath 31/07/2008 11:44

j'ai trouvé "ma" ville plongée dans une profonde léthargie. Pau somnole sous le soleil, mollement. Pas beaucoup de voiture dans les rues, ça m'arrange. Les magasins encore plus vide que d'habitude, ça m'arrange. J'ai fait une virée chez H&M : je me suis pas battue pour l'entrée aux cabines d'essayage. Le bus n'était pas plein, les contrôleurs sont pas passés quand même, ils devaient s'ennuyer eux aussi.

Je m'y crois, ça me rappelle le temps où je vivais encore à Marseille, des étés léthargiques à couper au couteau !

Chouette narration ;)

Mahie 31/07/2008 12:01


:-)
Et Pau est microscopique comparé à Marseille! Tu imagines que c'est 100 fois plus provincial...
Autrefois j'étais souvent à Bordeaux en été, c'était égalmement incroyablement vide! Mais quand même plus vivant que Pau :-D qui (chut!) parait déjà dormir toute l'année...